Décroissance et détox digitale 

L’heure est à la décroissance. Il suffit de voir l’état de la planète pour se convaincre que l’on ne pourra pas continuer longtemps à consommer au même rythme. Sans parler de l’augmentation exponentielle de la population… Il paraît qu’aux alentours de 2100, le nombre d’habitants sur terre devrait se stabiliser autour de 20 milliards. Je n’ai pas bien retenu pour quelles raisons mais c’est une info très sérieuse que j’ai lue à la Grande Galerie de l’Evolution. Comme ça, maintenant, vous pourrez  la ressortir vous aussi, ça fait toujours bien dans les dîners en ville 😉

Pour échapper à cette consommation de masse, se mettre à la couture est un premier pas. Il est toujours plus long de réaliser ses vêtements que de les acheter (l’un n’empêche pas l’autre, me direz-vous !).  Se lancer dans une détox digitale est aussi une piste. Non seulement pour la planète (internet est une source particulièrement importante de pollution !) mais aussi pour notre confort personnel. Courir après les réseaux sociaux et les publications, ça va un moment. Mais en fait, on se rend vite compte que cela prend un temps fou pour des retombées difficilement quantifiables et très aléatoires.

Mes mésaventures avec Facebook

Je ne suis pas une grande spécialiste des réseaux sociaux mais j’ai tout de même ma petite expérience. Et je vais vous en faire part. J’ai 1400 abonnés sur mon compte IG et j’en avais 1300 sur FB avant que Facebook ne décide de bloquer mon profil début mars 2018. Depuis, je ne peux plus y accéder. La raison ? Tout simplement, une erreur de jeunesse. Lorsque j’ai créé mon compte Facebook en 2011 ou 2012, les règles de ce puissant réseau mondial n’étaient pas les mêmes qu’aujourd’hui. Ayant déjà un compte perso, il m’a paru naturel de bien dissocier le côté pro et de créer un nouveau compte, intitulé L’atelier des cousettes. Plus tard, sur les conseils de ma Webmaster, j’ai aussi créé une page intitulée L’atelier des cousettes. Vous pouvez toujours les consulter mais le compte et la page ne sont plus alimentés.

Un beau matin de mars 2018, je me connecte et paf ! Un message de Facebook me dit que je ne peux plus accéder à mon compte car je dois justifier que mon prénom et mon nom sont bien L’atelier des cousettes. Impossible, n’est-ce pas ? Je leur envoie donc la seule pièce susceptible d’être acceptée parmi toutes celles autorisées (car tout est excessivement formaté dans les échanges avec FB), à savoir une photo de ma carte bleue professionnelle où l’on pouvait voir apparaître mon prénom, mon nom et mon nom commercial (bien sûr, j’ai masqué les numéros !).

Pas de nouvelles, bonnes nouvelles ?

Depuis, j’attends une réponse de leur part. Chaque fois que je me connecte, j’obtiens ce message « Vous n’aurez malheureusement plus accès à votre compte pendant l’examen de ces documents supplémentaires. Nous vous remercions de votre patience. Nous reviendrons vers vous dès que possible. ». Et comme FB ne manque décidément pas d’humour, il leur arrive aussi de m’envoyer un autre genre de message qui me ferait bien rire si cela ne m’exaspérait pas d’avoir perdu 5 ou 6 ans de travail. Un message du style: « Cela fait longtemps que votre communauté est sans nouvelles de vous. Donnez-leur de vos nouvelles. ». J’voudrais bien mais j’peux point, comme dirait l’autre.

Etant d’un naturel très patient, j’ai donc attendu plusieurs semaines, plusieurs mois, jusqu’à ce que je me dise que ça commençait à être un tantinet longuet pour analyser un seul petit document. J’ai tenté de me connecter frénétiquement, changé de mot de passe et interrogé plusieurs Webmaster. J’ai lu des blogs, accédé au formulaire de contact en cas de compte bloqué (mais, ironie facebookienne, il paraît que mon compte n’est pas bloqué donc je ne peux pas remplir ce formulaire !). Et envoyé des mails qui n’étaient jamais adressé au bon interlocuteur.

Un membre de ma famille qui est gendarme m’a même conseillé de porter plainte pour confiscation de données. J’avoue que je n’ai pas osé aller jusque-là. Je me vois mal, a fortiori en ce moment, avec tous les troubles à l’ordre public dus aux casseurs et aux gilets jaunes, pousser la porte d’un commissariat et dire benoîtement « Je viens porter plainte parce que Facebook a bloqué l’accès à mon compte pro. ». En fait, j’aurais carrément la honte de faire ça. Je n’ai pas non plus été jusqu’à faire le siège du siège de FB qui se trouve apparemment dans le deuxième arrondissement. J’ai l’adresse sur un post-it collé sur mon ordi mais il y a des limites tout de même…

Mes bonnes résolutions

De guerre lasse, j’ai fini par recréer une page pro, affiliée cette fois à mon compte perso. Evidemment, je n’ai pas pu l’appeler L’atelier des cousettes, je vous laisse deviner pourquoi… Le nom était déjà pris !!! Je l’ai donc appelée L’atelier des cousettes 78 puisque mon atelier se situe dans les Yvelines. Mais je dois dire que savoir que d’un côté j’ai 1300 followers auxquels je ne peux plus m’adresser et seulement 70 sur ma nouvelle page, ça ne me motive pas trop… 

J’ai suivi plusieurs formations IG, FB, WordPress au cours des deux dernières années et s’il y a une chose que j’ai retenue de la part de mes formateurs, c’est qu’il ne sert à rien de se disperser sur les réseaux sociaux. Mieux vaut en alimenter un seul régulièrement que plusieurs de temps en temps. Hier, j’ai donc pris une grande décision. Je laisse tomber Facebook comme Facebook m’a laissée tomber (du moins sur le plan professionnel). Et je vais me concentrer désormais sur Instagram qui est, de toute façon, plus tendance et plus facile à utiliser.

A partir de maintenant, sauf revirement de situation inattendu, vous aurez donc plutôt de mes nouvelles sur Instagram et sur ce blog.

Quant à Pinterest, sur lequel j’avais aussi créé un compte que je n’ai jamais vraiment alimenté, j’en ai fait une vitrine permanente de l’ensemble de mes activités : cours et livres. Ainsi pas besoin de le mettre régulièrement à jour.

Reste LinkedIn qui s’adresse plus au monde professionnel et qui ne me demande guère d’investissement en temps. 

Et vous, vous avez des expériences similaires ? Des conseils à donner en matière de réseaux sociaux ? Si oui, je suis preneuse !

Je vous dis à bientôt sur IG !

Véronique

 

Suivez L'atelier des cousettes :
error0

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.