Comment trouver le patron correspondant au modèle choisi…

Je le sais déjà, certaines me diront qu’il n’y a pas forcément besoin de patron pour réaliser une jolie robe… Que leurs grands-mères, leurs mères, leurs tantes cousaient sans filet et qu’elles réalisaient des merveilles…  Je les crois volontiers mais je suis incapable de travailler sans passer par la case patron.

Donc, plutôt que de perdre encore un peu plus de temps à le dessiner moi-même, vu les délais dont je dispose, j’ai préféré sélectionner le modèle le plus approchant parmi les marques de patrons fort nombreuses qui occupent le marché. Et je vous encourage à faire de même, c’est l’assurance de vous appuyer sur le travail de vrai(e)s professionnel(le)s !

Pour cela, n’hésitez pas à faire un tour sur l’un de ces sites:

http://www.citronille.fr/ Ici, vous n’aurez que l’embarras du choix !

http://papillonetmandarine.bigcartel.com/  Un petit faible pour Bianca ou Blue Princess…

http://cestdimanche.canalblog.com/ Atlanta, sans hésiter !

https://ikatee.fr/ Stella ou Lilas m’ont fait de l’œil…

Ce ne sont que quelques pistes, à vous de fureter.

Vous pouvez aussi consulter des magazines comme https://www.lamaisonvictor.com/fr/, il y a souvent de très jolis modèles pour petites filles dont un (Esmée) qui conviendrait particulièrement à une robe de communiante dans le numéro de mars-avril 2017.

Si vous avez vraiment beaucoup de chance, il se peut que vous trouviez le patron identique en tous points à la robe choisie. Cependant, si tel n’était pas le cas – ce qui reste le plus probable – ne vous laissez pas décourager.

Dissociez dans votre esprit le haut et le bas du modèle souhaité. Cherchez dans les patrons proposés un haut qui corresponde et un bas qui corresponde également. Si besoin, pensez à vous les représenter un peu plus longs ou un peu plus courts.

Par exemple, si vous cherchez un patron de robe froncée avec une taille empire et que vous en trouvez un froncé à la taille, lancez-vous, il vous suffira de raccourcir l’empiècement et d’allonger la jupe. Souvent, ce n’est pas plus compliqué que ça ! Je vous indiquerai lors d’une prochaine étape comment faire pour relier entre eux le haut et le bas et pour composer un modèle qui tienne la route !

Pensez à imaginer le rendu tel qu’il serait dans le tissu définitif et avec la bonne longueur, cela vous aidera aussi à visualiser le tombé de votre modèle.

Une fois que vous aurez trouvé votre (ou vos) patron (s), commandez-le(s) ou téléchargez-le(s) dans la bonne taille. Et en attendant qu’il(s) arrive (nt), ne vous reposez pas sur vos lauriers ! Il est temps de passer à la troisième étape : acheter votre tissu.

Pour ma part, j’ai sélectionné un modèle de chez http://www.citronille.fr/ mais bien sûr, je ne vous dirai pas encore lequel, histoire de conserver le suspense…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *