Catégorie : Réalisation d’exception

Histoire d’une robe de communiante « home-made », chapitre 6

La fin de l’aventure !

Eh bien voilà, nous y sommes, c’est aujourd’hui que vous allez enfin pouvoir découvrir toutes les photos de la robe de communiante. Depuis le temps que je vous en parle, vous deviez finir par penser qu’elles n’arriveraient jamais… Dans un sens, ça a bien failli être le cas…

Le DDay, c’était ce weekend et je dois avouer sans fausse modestie que j’ai été complimentée par toute l’assemblée. Il paraît que ma filleule était la plus belle du cortège. Je valide à fond (bon, OK, je ne suis peut-être pas objective, ses parents et ses grands-parents non plus mais Dieu qu’elle était jolie !). Il faut dire qu’elle est déjà tout à fait ravissante au naturel. Alors là, avec ses longs cheveux bruns magnifiques, sa couronne de fleurs fraîches assortie à la robe, la ceinture en mousseline de soie assortie aux ballerines et… ma (sa!) robe, elle était tout simplement… à tomber !

(suite…)

Histoire d’une robe de communiante « home-made », chapitre 5

De la toile au premier essayage, le modus operandi…

On a le modèle. On a le patron. On a le tissu.

Vient un moment où l’on ne peut plus surseoir à ses obligations. Un moment où il est grand temps de retenir sa respiration et de se lancer pour réaliser le plus joli des modèles. Bref, de se montrer, enfin ! , à la hauteur.

Je ne sais pas vous mais moi, chaque fois que je commence un ouvrage d’envergure, j’ai un peu de mal à m’y mettre. Je tourne autour du pot. Ou plutôt, de mes fournitures. Je les regarde amoureusement, je les plie, je les déplie, je les replie. J’éprouve la douceur du tissu, le tombé de l’étoffe. Je les mets en scène. Je ressens un mélange d’excitation et d’appréhension. Comme si j’étais sur le point de faire le grand saut.

(suite…)

Histoire d’une robe de communiante « home-made », chapitre 4

Comment adapter le(s) patron(s) choisi(s) pour la robe de vos rêves…

Vous avez sélectionné votre modèle…

Vous avez commandé votre (vos) patron(s)…

Vous avez acheté vos tissus et petites fournitures…

Entrons maintenant dans le vif du sujet, la partie technique, celle que  je vais avoir le moins de plaisir à rédiger et – tiens, comme c’est bizarre ! – celle qui va vous paraître la plus fastidieuse, la moins ludique…

Et pourtant… Cette étape est indispensable car c’est bien d’elle que dépend en grande partie la réussite de votre projet. Je vais tâcher d’aller vite tout en étant efficace.

(suite…)

Histoire d’une robe de communiante « home-made », chapitre 3

Comment et où acheter votre tissu…

Si vous habitez la région parisienne ou – mieux encore – Paris,  la chance est avec vous ! Bien entendu, je ne parle pas du climat (bof, bof) ni de la circulation (dur, dur)… En bonne provinciale ET sudiste que je suis, je crois que je ne m’habituerai jamais à la rudesse de ces deux conditions réunies, indissociables de la vie francilienne qui n’est pas sans charmes pour autant.

La preuve ! Tous ces magasins dans lesquels vous pouvez vous rendre les yeux (presque) fermés pour acheter le tissu adapté à n’importe quelle réalisation. Et c’est  là que, comme diraient les supporters du PSG, Paris est magique !

Avant toute chose, soyons clair. Une robe de communiante réussie ne se fabrique pas avec n’importe quelle étoffe. Vous pouvez toujours fouiller dans vos fonds de placards et utiliser un vieux drap blanc cent fois lavé et repassé mais je doute fort que le résultat final soit, comment dire… waouuu…

(suite…)

Histoire d’une robe de communiante « home-made », chapitre 2

Comment trouver le patron correspondant au modèle choisi…

Je le sais déjà, certaines me diront qu’il n’y a pas forcément besoin de patron pour réaliser une jolie robe… Que leurs grands-mères, leurs mères, leurs tantes cousaient sans filet et qu’elles réalisaient des merveilles…  Je les crois volontiers mais je suis incapable de travailler sans passer par la case patron.

Donc, plutôt que de perdre encore un peu plus de temps à le dessiner moi-même, vu les délais dont je dispose, j’ai préféré sélectionner le modèle le plus approchant parmi les marques de patrons fort nombreuses qui occupent le marché. Et je vous encourage à faire de même, c’est l’assurance de vous appuyer sur le travail de vrai(e)s professionnel(le)s !

(suite…)

Histoire d’une robe de communiante « home-made », chapitre 1

Comment choisir le modèle idéal…

C’est le retour des beaux jours, la saison des communions !

Teasing

Il y a quelques semaines, j’ai déjeuné avec une de mes meilleures amies, la mère de ma filleule. On parle de tout et de rien, on fait le point sur les derniers événements de nos vies et, au détour d’une phrase, elle en vient à me dire qu’elle n’a pas encore trouvé la tenue de communiante idéale pour sa fille (ma filleule, donc !). Il est vrai qu’à 10 ans, ce n’est pas facile, ce ne sont plus vraiment des enfants et pas encore des jeunes filles…

(suite…)