Catégorie : Livre

« Le grand livre de la couture pour enfants »

Une nouvelle version du livre « Dressing de petite fille »

Vous connaissez tou(te)s « Dressing de petite fille » ? Si vous habitez cette planète et que vous lisez mon blog de temps en temps, impossible d’être passé(e) à côté ! C’est mon tout premier livre, mon quatrième bébé, paru aux éditions Mango en mars dernier.

Maintenant, je dois vous présenter sa déclinaison « Le grand livre de la couture pour enfants » qui fera son entrée en librairie – ou plutôt sa grande sortie ! – dans quelques jours, le vendredi 20 octobre.

Qu’est-ce que c’est que ce nouveau livre me direz-vous ? Un livre dont je vous ai à peine parlé jusque-là mais qui vaut le détour ! (suite…)

« Dressing de petite fille » fête ses trois mois !

Et pour fêter ça, je vous ai préparé un tableau avec les (petites) erreurs à signaler…

Quand on écrit un livre de couture (et je pense que ça doit être valable pour n’importe quelle autre activité pratique, le tricot, la cuisine, le jardinage,…), on a beau faire attention, lire, relire, faire relire par l’entourage, tester les modèles, il y a quand même toujours des erreurs et des coquilles à l’arrivée. C’est particulièrement rageant mais c’est comme ça…

« Dressing de petite fille » est mon tout premier livre, je ne peux donc pas me vanter d’une grande expérience en la matière. Mais, dans ma vie de couturière, en tant que lectrice, j’ai pu constater que ces erreurs fréquentes étaient particulièrement désagréables ! Peu importe de qui elles sont le fait, auteur ou éditeur, celui qui en pâtit, c’est toujours le lecteur. En l’occurrence, pour « Dressing de petite fille », plutôt mes lectrices ;-).

On peut le déplorer et s’en excuser mais cela ne suffit pas… Pour celui ou celle qui a acheté le livre et qui se retrouve face à une erreur de métrage ou un plan de coupe mal positionné, il y a parfois de quoi s’arracher les cheveux. Heureusement, avec les blogs et les réseaux sociaux, il est aujourd’hui beaucoup plus facile de prévenir les lecteurs en attendant qu’une éventuelle réédition tienne compte des corrections !

Après quelques mois de pratique, voici donc les erreurs qui m’ont été signalées par mes petites élèves au fur et à mesure de leurs réalisations. Merci à elles d’avoir pris la peine de me les communiquer !

(suite…)

Les honneurs de la presse :-)

Direct Matin 28 mars 2017 'originalité de fil en aiguille

Direct Matin Côte D’azur, page 8, édition du 28 mars 2017…

Il y a quelques jours, j’ai eu l’agréable surprise de recevoir le coup de fil d’un vieil ami. Enfin, quand je dis vieux, ne vous méprenez pas, hein, il n’est pas vieux du tout, c’est juste que nous nous connaissons depuis très longtemps.

Comme il travaille dans la presse et qu’il avait appris la sortie de mon livre, il souhaitait faire un papier sur moi. Waouuu ! La classe !!! Après les vitrines des merceries, me voilà donc maintenant à l’honneur dans Direct Matin.

(suite…)

And the winner is…

Soirée pluvieuse, soirée heureuse !

Hier soir, j’étais invitée par la mercerie de Saint Germain en Laye pour ma toute première séance de dédicace. Autant dire, mon heure de gloire !

Comme il pleuvait fort et que je n’étais pas en avance, je suis entrée en trombe dans le magasin sans regarder la vitrine. Ce n’est qu’au cours de la soirée qu’une des participantes a attiré mon attention sur la devanture réalisée par Stéphanie. Tout plein de mes livres, harmonieusement disposés avec les tissus qui ont servi aux ouvrages et que m’avait gentiment fournis la mercerie. Franchement, si je n’avais pas peur d’être présomptueuse, je dirais que c’était la classe, une vraie devanture de star ! Allez hop, tant pis, je le dis quand même, c’est trop la classe, tous les passants de St Germain en Laye vont pouvoir admirer mon livre !!!

(suite…)

Sortie du livre « Dressing de petite fille »

livre atelier des cousettes edition mango

Le D-day pour participer au jeu concours !

Demain est un grand jour que j’attends depuis fort longtemps ! Comment vous dire pour que vous compreniez bien l’état d’esprit dans lequel je me trouve… Un peu comme si c’était jour de mariage après des mois et des mois de préparatifs. Ou, mieux encore, jour d’accouchement après neuf mois de grossesse. Sauf que dans mon cas, c’était plutôt une grossesse d’éléphant (20 mois, il me semble…). Et même encore un peu plus !

(suite…)