Nice couture !

Donc, comme vous le savez déjà, je suis Niçoise. Et donc, comme vous vous en doutez, je retourne parfois dans ma ville natale. Avec toujours autant de plaisir, celui de retrouver, entre autre, la luminosité éclatante du sud ! Mais rassurez-vous, je ne suis pas venue vous parler météo… J’ai plutôt prévu aujourd’hui de vous guider dans les rues de Nice pour découvrir les hauts lieux de la couture car c’est quand même le sujet qui nous intéresse principalement sur ce blog !

Autant vous le dire tout de suite, Nice n’est pas une ville où les gens cousent beaucoup. Comme dans  tous les endroits où il fait beau la majeure partie de l’année (300 jours de soleil contre 300 jours de pluie à Paris, ça vous parle ?!), les habitants préfèrent sortir plutôt que rester enfermés chez eux. Une petite veste vite enfilée, un manteau un peu plus chaud au plein cœur de l’hiver et hop, c’est parti pour une belle promenade. Il n’y a guère que les jours de pluie où les rues sont désertes… Et pour cause, tous aux abris, les précipitations niçoises ressemblent davantage à la mousson thaïlandaise qu’au crachin breton. Bref, si l’on excepte ces épisodes qui ne durent jamais bien longtemps, le climat de mon pays, vous l’aurez compris, n’est pas très propice aux loisirs créatifs.

Pour autant, les amateurs/trices de couture trouveront tout ce qu’il leur faut pour pratiquer leur passion.  Dans cet article et les deux suivants, j’ai prévu de dresser la liste la plus exhaustive possible des adresses que j’ai pu trouver, principalement en centre-ville. Si par hasard vous en connaissez d’autres, n’hésitez pas à me les signaler afin que je mène l’enquête lors d’un prochain séjour et que je les mette elles aussi à l’honneur !

Dans l’immédiat, en attendant vos lumières, je vous livre les fruits de mon périple niçois…

Lorsque j’étais enfant, il y avait deux merceries qui comptaient. Toutes deux dans la même rue. Eh bien, j’ai eu le plaisir de constater qu’elles étaient toujours là, au même endroit, immuables. Rien n’a bougé, il suffit pour s’en convaincre de regarder leurs devantures !

La mercerie « La Boutonnerie »

Dans cette première enseigne, vous trouverez un peu de tout mais il vous faudra être assez imaginatif(ve) car l’intérieur ressemble un peu (carrément ?) à l’extérieur, rien de très glamour donc… Mais beaucoup de choix et, probablement, (une partie de) votre bonheur !

Des boutons en veux-tu en voilà (bien sûr, serais-je tentée de dire, avec un nom pareil !), des rubans, de la passementerie, des fils de toutes sortes, des cônes à surjeteuse, de la toile tailleur, de la toile à patron, de la doublure, des ciseaux, des épingles et autre matériel de couture, de la laine (de la marque Katia, je ne sais pas vous mais moi je ne connaissais pas), des fournitures pour rideaux, des boites à ouvrages, des perles, des strass, des clous pour la customisation… J’en oublie sans doute… Et encore bien d’autres articles en lien plus lointain avec la couture comme des chapeaux et fleurs de cérémonie, des barrettes, des pochettes, des écharpes. Au temps de mon enfance, c’était déjà comme cela, surtout ne changeons rien !

La boutonnerie – 4, rue Blacas – 06000 Nice – 04 93 62 18 62

Ouvert de 9h30 à 12h et de 13h à 18h30 (sauf le samedi, fermeture à 17h30).

La mercerie « Barale »

Dans cette seconde boutique, à 30 mètres de la précédente, vous trouverez « grosso modo » (tiens, c’est drôle, je n’emploie jamais cette expression, j’ai dû la ramener de Nice avec les bonnes adresses !) la même chose que dans la première. A ceci près que le magasin est plus petit mais aussi plus animé. On sent la clientèle affairée, une vraie ruche, du moins quand je m’y trouvais. Cependant, à mon avis, moins de choix que dans la précédente boutique.

Le magasin se compose de deux parties bien séparées. A droite, le côté cérémonie. Des accessoires pour les mariages (chapeaux, fleurs et barettes à gogo). Et je me souviens que du temps où j’habitais encore Nice, c’était le magasin où tout le monde se pressait pour ce genre d’achats.

A gauche, le côté mercerie. Des rubans, de la passementerie, du matériel de couture, de broderie et de canevas, du tulle pailleté, un mur entier de boutons, (presque plus que chez « La boutonnerie » voisine, un comble !). Le tout fait un peu fouillis et – déception ! -, on n’a pas la possibilité de toucher les articles car ils sont quasiment tous placés sur les murs, derrière des comptoirs où se trouvent les vendeuses. Seule exception, la laine, une bonne surprise même, puisqu’ils vendent les marques Rico et DMC. On notera aussi un petit corner de livres dans lequel (damned !) je n’ai pas vu le mien !!!

Barale – 2, rue Blacas – 06000 Nice – 04 93 62 17 63

Ouvert le lundi et le samedi à partir de 10h, du mardi au vendredi à partir de 9h30. Fermeture tous les jours de 12h30 à 14h et le soir à 18h30.

Le magasin de tissus « Wonderland »

Bon, tout ça c’est très bien mais à quoi vont bien nous servir toutes ces emplettes si l’on n’a pas de tissu ? C’est bien sûr la question que je me suis posée après avoir exploré ces deux boutiques et constaté qu’il n’y avait pas l’once d’un coupon de tissu à vendre. Après avoir tenté sans succès de créer du lien avec les vendeuses, j’ai tout de même réussi à apprendre que non loin de là se trouvait un vendeur de tissu de qualité.

« Wonderland » est, comment dire… Une vraie caverne d’Ali Baba. Le patron m’a autorisée à faire un tour dans son magasin mais très rapidement parce que c’était l’heure de la fermeture. Que je me présente comme rédactrice / animatrice d’un blog de couture n’y a rien changé, l’heure c’est l’heure ! J’ai donc fait le tour du magasin au pas de course. J’ai pu constater en effet qu’il proposait une offre très variée. Ce n’est pas ici que vous trouverez des tissus bon marché mais je pense que si vous recherchez la qualité avant tout, cette adresse peut devenir la vôtre. Il y a des tissus de grands créateurs mais pas seulement. Des lainages, des cotons, des soies, des unis, des tweeds, des imprimés, etc. Faîtes tout de même abstraction de la rudesse du patron et du désordre ambiant…

Wonderland – 6, rue du Docteur Guidoni – 06 000 Nice – 04 22 16 54 57

Ouvert de 10h à 12h et de 14h à 18h du mardi au samedi (enfin, je crois…).

Ça, c’est pour l’hyper centre-ville. Je me suis aussi souvenue qu’un peu plus loin, il y avait aussi un Toto dans la rue de France, La maison d’Ursule à Saint Isidore et Mondial Tissus à Saint Laurent du Var. Pour ça, vous n’avez pas besoin de moi, il vous suffit de chercher sur les pages jaunes ou sur internet et vous saurez tout ce qu’il y a à savoir sur ces enseignes 😉

A suivre…

On va s’arrêter là pour aujourd’hui.

Soyez tranquille, je vous réserve le meilleur pour la fin.

Deux adresses excellentes où vous trouverez tout ce qu’il vous faut pour coudre de A à Z et que je vous dévoilerai dans quelques jours 🙂

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *